Tout comme la loi Pinel, le Prêt à taux zéro (PTZ) sera maintenu pour les 4 ans à venir. Cela dit, ce dispositif qui visait à inciter les particuliers primo-accédants à investir dans des logements neufs en bénéficiant d’une partie du financement sans intérêt bancaire, est largement remodelé.

Les changements auront lieu tant dans les plafonds que dans les zones et types de biens éligibles. Notre courtier à Liffré Émeraude Courtage vous propose un éclairage sur les modifications à venir et les modulations envisagées.

Notre courtier explique le PTZ

Dans le principe, pour bénéficier du PTZ, il faut être primo-accédant, c’est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de son logement principal dans les deux années précédant l’investissement. Il est en outre nécessaire de disposer de ressources inférieures à un plafond qui sera déterminé en fonction de la taille du ménage ainsi que de la zone où se situe le bien immobilier acheté. 
 
Le PTZ reste une aide gratuite, c’est-à-dire sans frais de dossier, qui permet de financer une partie de l’acquisition d’un bien immobilier, dans le neuf ou dans l’ancien, a l’aide d’une somme non soumise à intérêt, en complément d’un prêt bancaire dit classique accordé par un organisme bancaire. 
 

Les nouvelles conditions pour bénéficier du PTZ 

Si jusqu’au 31 décembre 2017 le PTZ est accessible sur tout le territoire dans le neuf ou dans l’ancien, à compter du premier janvier seules les zones considérées comme tendues pourront permettre aux primo-accédant d’en bénéficier dans les conditions actuelles, c’est-à-dire un financement jusqu’à 40 % du prix de l’acquisition. Il s’agit des zones A, Abis et B1, celles où l’offre de logement est insuffisante. 
 
En revanche, pour les zones B2 et C, le dispositif n’est reconduit que pour 2 ans et ne pourra plus financer que 20 % du prix de l’acquisition pour ce qui est d’un logement neuf. L’investissement dans l’ancien avec travaux est lui aussi affecté par les nouvelles dispositions puisque le PTZ ne pourra plus s’appliquer dans les zones A, Abis et B1 pour ce qui les concerne. Il restera toutefois une aide possible pour les autres zones, avec un taux de 20 %.
 

Vous êtes primo accédant ? Vous avez un projet immobilier à financer ? Émeraude Courtage est votre partenaire : nous connaissons les différentes zones, les mécanismes du PTZ, nous réalisons pour vous des simulations et vous faisons profiter des meilleures conditions de financement. 

Pour en savoir plus:
Comment s’assurer pour le crédit à deux ?
Le guide du crédit immobilier à taux variable
Le guide du prêt à l'accession sociale
Rembourser son prêt grâce aux APLs accession sociale