Lors d’un investissement immobilier, de nombreux investisseurs vont avoir recours à différents prêts, classiques, aidés, pour réaliser leur acquisition. Or, ces différents prêts sont bien souvent d’une durée et d’un montant différents.

Afin d’obtenir une meilleure visibilité budgétaire, il est possible d’avoir recours à ce que l’on appelle le prêt immobilier à paliers, aussi appelé lissage de prêts.

Émeraude Courtage, courtier à Pleurtuit et dans la région, vous en dit plus à propos de cette modalité. 

Le principe du lissage de prêt

Il s’agit d’organiser les mensualités des différentes sources de financements liées à l’acquisition d’un bien immobilier (PTZ, PEL, prêt employeur), incluant les prêts travaux, de manière à ce que le montant remboursé soit constant sur toute la période de l’emprunt. 
 
Concrètement, la mensualité sera la même durant X années, mais la répartition interne sera différente de manière à ce que les prêts les plus courts soient remboursés en priorité. 
 

Pourquoi demander un prêt à paliers ?

Ce lissage prend tout son sens lorsque l’on souhaite avoir une bonne visibilité des charges d’emprunt sur le long terme, bien que les financements soient d’une durée différente.
 
D’une manière générale, ce type de prêt répond à trois objectifs : 
 
- Permettre la réduction des mensualités : une option possible lorsque le taux d’endettement est à la limite, cela permet de dégager un plus grand reste à vivre. La durée totale de l’emprunt s’en trouve modifiée à la hausse. 
- Permettre une réduction de mensualité sur la même durée : la mensualité sera moins importante que la somme des mensualités de chaque prêt cumulé, sans toutefois que la durée totale n’en soit affectée. L’avantage ici est que les coûts diminuent. 
- Permettre la réduction de l’ensemble de la durée du prêt : il s’agit, toujours avec une mensualité unique, d’augmenter le montant de la mensualité, sans toutefois dépasser le seuil du taux d’endettement, ce qui en réduit et la durée et les coûts. Une solution qui ne convient pas à tous. 
 
Une autre modalité, relativement similaire, est celle de l’option pour le prêt gigogne, qui permet de réaliser deux prêts de deux montants différents, d’une durée différente, mais avec des taux différents, l’un plus avantageux que l’autre. Le cout final de ces deux crédits sera plus avantageux qu’un seul crédit de la même somme totale sur une période plus longue. 
 
Vous voulez en savoir plus ? Notre courtier vous accueille et vous conseille pour optimiser votre financement !
 
Pour en savoir plus:

Prélèvement à la source et crédit immobilier
Actualité de la domiciliation de revenus cette année